Tester la grande croyance : continuum of progress

de | 7 août 2016

La technique de Kegan et Lahey marche merveilleusement grâce à un outil très simple, la carte d’immunité.
C’est drôle de faire cela sur papier de nos jours, c’est pourquoi j’ai mis en ligne un outil pour éditer sa carte.
Vous le trouverez en suivant le lien Cartes d’immunité dans le menu.

Attention, c’est une méthode qui marche, et donc il ne faut pas ignorer l’avertissement.
Lorsque vous avez terminé votre carte, et mis à jour vos grandes croyances, il ne faut surtout pas :

avoir cette discussion si difficile et tellement attendue avec votre chef

Pour réussir à changer, il ne faut pas supprimer du jour au lendemain les comportements contre-productifs, mais au contraire les continuer, le temps d’obtenir des informations scientifiques sur la grande croyance.

Pour renverser une immunité au changement, il faut résister à la tentation d’opérer un changement technique (supprimer du jour au lendemain les actions qui s’opposent à la réalisation du but de 1ère colonne). Ces changements ne sont que des résolutions du Nouvel An, ils ne marchent pas, à cause de l’immunité au changement justement. Au contraire, pour réaliser un changement adaptatif, il est nécessaire de ne rien modifier dans un premier temps, mais d’observer à l’oeuvre la grande croyance mise à jour (en faire l’historique, prévoir de petites expériences simples pour voir si elle est tout à fait vraie, un peu vraie, ou complètement fausse).
Le travail d’immunité au changement implique donc des tests scientifiques de nos grandes croyances.
Pour s’aider dans cette tâche, il est bon d’établir un rapport de progrès avec les différentes étapes intermédiaires vers le changement prévu.
Au chapitre 4, le tableau suivant est proposé : Continuum of progress
Le changement n’est pas un phénomène passif, il exige du travail, et un travail sérieux. Prendre des notes, faire des rapports est important.

Facebooktwittergoogle_pluspinterestlinkedinmailby feather

PartagerFacebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.